Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




Du 8 au 12 janvier 2003, le " Ice Climbing Event " à l'Argentière la Bessée, capitale du " Glaciairisme "…


L'Argentière la Bessée et son site du Fournel va accueillir pour la 13ème année, le Rassemblement International des Glaciairistes appelé désormais " Ice Climbing Event "
Cette année le rassemblement se déroulera sur 5 jours pour que vous puissiez profiter le plus possible d'un des plus beau site d'Europe. De nouvelles animations en soirée sont en projet. Le salon "Icexpo" réunira encore plus de fabricants parmi les plus dynamique de la pratique et le Festival du Film de Montagne de Banff sera la principale nouveauté 2003

Et si vous n'êtes pas " Glaciairiste ", venez au moins pour l'apéro… Les glaçons sont déjà prêts !


Flash Back sur la 12ème édition

  INTERVIEW GERARD PAILHEIRET, GUIDE DE HAUTE MONTAGNE ET ORGANISATEUR DES XIIème INTERNATIONAUX DE LA CASCADE DE GLACE







Alpes-Guide : Comment est venue l'idée d'organiser un rassemblement à l'Argentière la Bessée ?
Gérard Pailheret : L'idée est venue de Robert Balestra et Guy Cavarec, 2 CRS du secours en montagne de Briançon, et de moi-même.
Vers la fin des années 1980, début 1990, durant un hiver sans trop de neige, les deux CRS découvrent les cascades de glace du Fournel.
A cette époque, chaque année une tradition voulait que les grimpeurs de cascades de différents secteurs s'invitent mutuellement. Gavarnie puis l'Italie accueillèrent les pratiquants mais ces rassemblements restaient confidentiels.
Quand on a vu le potentiel de notre secteur, on s'est dit que nous pouvions organiser quelque chose. On a griffonné sur le bord d'une nappe un petit budget et on est allé voir le Maire de l'Argentière, Joël Giraud, qui a été séduit par l'idée.
Nous voulions organiser un rassemblement dans la tradition mais ouvert à tout le monde. Dès le 1er rassemblement en 1991 nous nous sommes retrouvés 70 à 80 grimpeurs. La Mairie voulant pérenniser l'événement, j'ai repris le flambeau de l'organisation avec la commune de l'Argentière la Bessée.
Au fil des années le rassemblement est monté en puissance avec des hauts et des bas dus aux conditions climatiques.

AG : Quelle est la particularité de ce rassemblement ?
GP : Le rassemblement est devenu aujourd'hui la Mecque de la cascade de glace parce que nous avons le plus beau site de cascades en Europe et parce que nous avons essayé de créer une ambiance autour qui fait que les grimpeurs, une fois par an, se retrouvent aussi pour revoir les copains et savoir ce qu'ils ont fait tout le long de l'année. Il y a 3 ans nous avons fait rentrer la cérémonie du Piolet d'Or sur l'événement.

AG : Quelle a été la nouveauté cette année ?
GP : Cette année la nouveauté a été la création du village Ice Expo avec 10 partenaires. Les exposants présentent et prêtent gratuitement du matériel (piolets, crampons…) et bénéficient ainsi du plus gros banc d'essais auprès du public.

AG : Combien de participants cette année ?
GP : C'est toujours très dur à quantifier pour la bonne raison qu'il y a ceux qui passent par l'organisation et puis ceux qui se débrouillent tout seuls. Nous avons eu plus de 350 inscrits mais par expérience on peut presque doubler le nombre de participants.

AG : Quel âge, quelles nationalités ?
GP : Entre 25 et 30 avec même des israéliens, coréens, japonais, grecs, argentins du sud (Ushuaia)

AG : Tes projets pour les prochaines éditions ?
GP : J'aimerais ajouter une 3ème dimension au rassemblement, avec la compétition, en organisant une coupe du monde. J'ai toujours la crainte de casser cette ambiance amicale en amenant une note compétitive mais je pense que cette compétition pourrait être un spectacle très fort dans l'Argentière pouvant aussi être une solution aux problèmes d'ouverture du vallon du Fournel (avalanches…).

AG : Satisfait de cette XIIème édition ?
GP : Oui parce que nous n'avons pas eu de gros pépins. La météo a été superbe. Moins de stress aussi parce que cette année nous n'avons pas eu de paramètres d'avalanches à gérer (c'est la grosse épée de Damoclès que nous avons au-dessus de la tête) et puis aussi content parce que les grimpeurs sont contents, tout simplement.


Consultez nos autres articles :

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com, Body Jewelry