Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




  INTERVIEW FLASH ALPES GUIDE - PATRICK BERHAULT



Alpes-Guide : Qui es-tu ?
Patrick Bérhault : Patrick Bérhault, 44 ans. Je suis Guide de Haute Montagne, Professeur à l'Ecole Nationale de ski et d'Alpinisme. J'ai découvert la montagne à l'âge de 13 ans au collège.

AG : La Montagne pour toi, c'est quoi ?
PB : C'est plein de choses. On ne peut pas coller un seul mot sur la montagne. C'est les copains et les copines, la nature, la liberté. Voilà les trois choses essentielles à mon avis.

AG : Pourquoi gravis-tu les montagnes ?
PB : Parce que je sais pas quoi foutre dans la vie, parce que je me fais vraiment chier et donc je me dis tiens il y a des montagnes si j'y montais dessus. Non… Je sais pas. Je gravis les montagnes parce que j'ai croisé ce curé à 13 ans qui me les a faites connaître et que ça m'a tout de suite plu. Je suis un amoureux de la nature, j'aime me sentir libre et puis, dans ces montagnes on partage des trucs parfois extraordinaires avec les gens. Voilà pourquoi je les gravis et puis, parce qu'elles sont là.

AG : Tu as réalisé une grande 1ère avec ta Traversée des Alpes, un voyage de 167 jours avec l'ascension de 22 parois mythiques. Comment peux-tu résumer cette aventure ?
PB : C'est 5 mois et demi d'un condensé de vie où tu côtoies la nature au quotidien. 5 mois et demi plein d'anecdotes et de superbes moments d'amitiés et puis un vieux rêve qui se réalise.

AG : Tu as été confronté à de très mauvaises conditions météo lors de ta Traversée. As-tu le sentiment d'avoir découvert de nouvelles limites ?
PB : C'est vrai que ce genre de parois, en général, les alpinistes qui les abordent attendent des conditions a peu près correctes pour les grimper. Mais là vu que le temps était systématiquement pourri et si on ne voulait pas que ce voyage dure plusieurs années, on s'est dit qu'il fallait les aborder comme ça, dans la mesure où bien sûr, les dangers objectifs n'étaient pas trop importants et ne mettaient pas en jeu le respect de la vie. Du moment que cela touchait juste à la difficulté, à la technique et qu'on le sentait, on s'est dit qu'on allait essayer. Et puis c'est vrai qu'attaquer dès la base, des grandes parois complètement enneigées ou verglacées, alpinistiquement parlant ça nous a fait vivre des choses un peu nouvelles ou partiellement nouvelles puisque on a tous vécu ça en sortie de voies ou à la descente quand on se fait choper par le mauvais temps.

AG : Combien d'années de pratique pour arriver à ton niveau ?
PB : Cela fait 31 ans que je pratique. J'ai commencé j'avais 13 ans et j'en ai 44.

AG : Combien d'heures d'entraînement par semaine ?
PB : Je fonctionne au feeling. Je ne fais pas de calculs scientifiques. Je fais ce qui me fait plaisir. Ce qui est important dans l'entraînement, c'est qu'il soit régulier et la régularité est fondamentalement liée au plaisir. Si on se fait plaisir, ça va durer longtemps et on va le faire régulièrement, si on a la liberté pour. Et donc ce qui est fondamental dans l'entraînement comme dans le reste, c'est ce plaisir. Je n'ai donc pas de plan ou de calcul particulier, je ressent des choses et j'essaye de les vivre et c'est tout. C'est aussi simple que ça.

AG : Tes sponsors ?
PB : Camp, Béal, Scarpa et Peak Performance

AG : Comment vois-tu le futur de l'alpinisme de haut niveau ?
PB : J'espère qu'il sera le plus respectueux possible de la nature.

AG : En cette année internationale de la Montagne, quels sont tes souhaits pour la Montagne ?
PB : L'escalade ou l'alpinisme, à la base, c'est une adaptation harmonieuse de la nature humaine à la nature rocheuse ou nature montagnarde.
Mon souhait c'est que cette année de la Montagne sensibilise le plus de gens possible au respect de la nature, au respect de ces superbes montagnes qui nous environnent et des personnes qui y vivent.
Que ceux qui fréquentent la montagne sachent l'observer, apprennent sur son fonctionnement et se calquent dessus et pas l'inverse. Qu'ils ne jouent pas au buldozer quelque soit le domaine.

AG : Tes projets ?
PB : J'aime la nature et la liberté. Je fonctionne au coup de coeur. Peut être que je ne ferais plus rien, je n'en sais rien. Il faut qu'il y ait vraiment un lieu, une idée, des gens qui m'attire. Si je n'ai pas ça, je n'ai pas envie de faire des choses. Du moment où je sens une énergie positive, qu'elle se dirige vers un lieu que je trouve intéressant et beau et que ça se fait dans un contexte qui me convient, je ferais tout pour y aller. Il y a des choses dont on parle, qui se construise à différents endroits. Je n'ai pas encore fait de choix, c'est trop tôt pour en parler.


Les compagnons de cordées et les sommets de la Traversée des Alpes de Patrick Bérhault :
· Avec Patrick Edlinger : Triglav : mixte des voies "Helba" et "Copov-Steber" en 13 h. Cima Ovest : voie "Cassin-Ratti" en 6 h 30. Cima Grande : voie "Brandler-Hasse" en 7 h 30. Civetta : voie Solleder en 7 h 30. Punta Tissi : voie "Philipp Flamm" en 8 h. Cima Su Alto : voie "Livanos Gabriele" en 8 h. Marmolada : A travers le Poisson en 7 h 30. Punta Rocca : voie Vinatzer en 8h. Crozon di Brenta : pilier des français en 8 h. Brenta Alta : voie Detassis en 5 h.
· Avec Otavio Fassini : Cengalo : face nord en 6 h 30
· Avec Philippe Magnin : Grandes Jorasses : Voie Desmaison Gousseault en 2 j. Mont-Blanc : Hypercouloir du brouillard en 8 h. Cervin : voie Schmid en 11 h. Eiger : voie Heckmair en 2 j. Meije : voie Pierre Allain
· Avec Patrick Gabarrou : Grande Casse : goulotte Boivin Diafera en 19 h
· Avec P. Magnin et P. Gabarrou : Marguareis : voie Gogna.
· Avec Gaël Bouquet des Chaux : Aiguilles d'Arves : traversée en 2 j.
· Avec Valérie Aumage : Barre des Ecrins : Mayer Dibona.
· En solo : Viso : 1ère traversée en solo hivernal en 2 j. Corno Stella : 1ère de la Directe Nord en solo hivernal en 11 h.

22 sommets mythiques des Alpes reliés à pieds, en vélo ou à skis. 167 jours, 141683 m de dénivelée positive, 22280 m en paroi.


Consultez nos autres articles :

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com, Body Jewelry