Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




 
Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils de Pro | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Topos | Technique | Boutique Ski de fond

 


Techniques de ski de fond


La technique du ski de fond est constituée de deux grandes familles qui ne s'opposent pas mais qui se complètent.
La technique dite " classique " se pratique dans les traces, les rails, elle regroupe les gestes de déplacement suivant : pas alternatif, pas de un, pas de deux, poussée simultanée, on peut aussi parler des pas à trois temps et quatre temps…..
La technique dite " libre " se pratique sur un plan lisse et rejoint tous les modes de déplacement à base de patinage, là aussi différents gestes la composent : patinage de base, un temps, deux temps, à grande vitesse…..
A ces deux grandes familles il faut ajouter tous les gestes de la descente que l'on retrouvera dans la pratique du ski alpin, sachant qu'ici le matériel conçu pour tous les types de terrain ne facilitera pas la tâche.
Un des atouts du ski de fond réside dans l'apprentissage, c'est aussi le frein principal à sa pratique. La croyance populaire est qu'il est facile de faire du ski de fond, mais souvent les débutants sont surpris des difficultés rencontrées et s'en vont dégoûtés pratiquer la luge (au demeurant activité sympathique). Cependant il faut l'admettre la technique du ski de fond doit s'apprendre pour être apprécié.


Technique " classique " :

Selon son allure et la forme du terrain, on "change de pas". Exactement comme en voiture on passe ses vitesses.
Le pas alternatif = propulsion à l'aide des jambes. Pour bien glisser il faut lancer tout le poids de son corps sur le ski qui part en avant, et le laisser aller jusqu'à avoir la sensation qu'on va tomber en avant (mais cela n'arrivera pas).
Pour utiliser au mieux l'effet de ressort produit par les skis, écrasez-les au maximum. Cela vous donne l'impression d'amener votre corps très bas.
Phase de transfert : le poids du corps passent entièrement d'un ski sur l'autre dans un mouvement antéro-postérieur.
Phase de glisse : les skis de fond ne servent pas à marcher ou à courir sur la neige en "traînant les pieds", mais à glisser. À chaque pas, on doit glisser.
Propulsion à l'aide des bras : pour bien se lancer, on s'aide d'un mouvement des bras, qui partent eux aussi en avant, comme pour rattraper la spatule du ski.
La poussée simultanée = en faux plat descendant, on pousse avec les bras, le tronc déséquilibré vers l'avant. On ne fléchit surtout pas les jambes.

 


Technique " libre " :

En skating, on prend appui sur un ski en mouvement. La méthode de base est dite "pas de patineur deux temps". Cela signifie que la poussée des deux bras se fait un pas sur deux (et donc sur le même ski).
Le "pas de patineur un temps" consiste à faire un planté des deux bâtons à chaque pas. Cela exige de la coordination et de la vitesse, c'est pourquoi on l'utilise en plat.
En montée, résistez à la tentation de "marcher". Acharnez-vous à conserver un enchaînement de gestes bien liés, cela reste possible si l'on fait des foulées courtes et si l'on écrase très fort le ski
Évitez de "vous y mettre juste pour voir" avec vos skis à écailles de location : vous n'arriverez qu'à vous épuiser et à vous dégoûter. Le secret du skating est la glisse rapide, ce que ne permettent pas les écailles.



Les disciplines nordiques en compétition :

Par disciplines nordiques on entend l'ensemble des activités pratiquées dans le cadre des règlements de Fédération Internationale de Ski (F.I.S). Les règles de la F.I.S inventorient ainsi les disciplines nordiques :
- le ski de fond,
- le vol à ski,
- le combiné nordique,
- le biathlon,
- le télémark qui est la technique originelle du virage à skis et peut être assimilé à une technique nordique.

Le ski de fond :

Pratiqué en style classique (alternatif) ou en style libre (skating), cette discipline donne accès à des sensations nouvelles de glisse, couplées à l'investissement physique exercé en pleine nature. En compétition, le coureur doit parcourir une distance donnée en un minimum de temps.
Les distances utilisées en compétition sont de :
- 10, 15, 30 et 50 km pour les hommes,
- 5, 10, 15 et 30 km pour les femmes.
Le relais oppose des équipes de quatre concurrents qui s'affrontent sur des distances de 4 X 10 km pour les hommes et 4 X 5 km pour les femmes.
Les distances des courses populaires ne sont pas régies par les règlements de la F.I.S.


Le vol à skis :

Une discipline spectaculaire et esthétique qui aurait fait le bonheur d'Icare. Le saut (sur tremplin de 90 ou 120 mètres) se déroule en 3 phases : la prise d'élan, la phase de vol, la phase de réception. Le sauteur effectue 2 sauts, notés par les juges en fonction de leur longueur et de leur style d'exécution (technique de vol et de réception). Cette discipline est essentiellement masculine.

 


Le combiné nordique :
Cette discipline allie le saut et le ski de fond et se déroule sur deux jours. Un concours de saut "spécial" (tremplin de 90 ou 120 m) a lieu le premier jour. Une note est attribuée en points puis convertie en secondes. Le classement du saut détermine donc l'ordre de départ de la course-poursuite de 5, 10, ou 15 km en ski de fond qui se déroule le lendemain.


Le biathlon :
On doit l'apparition du biathlon aux militaires français et allemands qui avaient eu l'idée d'introduire dans leur entraînement physique des séances de tirs. L'intérêt était d'alterner des phases d'effort important et des phases de concentration où la précision est indispensable. Aujourd'hui, le biathlon est devenu un sport à part entière. La combinaison de l'effort et de la précision fait toujours sa popularité. Les distances courues sont :
- pour les femmes 15 km individuel 7.5 km sprint 4 x 7.5 km relais 7.5 km équipe (patrouille),
- pour les hommes 20 km individuel 10 km sprint 4 x 7.5 km relais 10 km équipe (patrouille).


Le télémark :
A l'origine du premier virage à skis pratiqué dans le village de Télémark (sud de la Norvège). Cette technique particulière offre un vrai régal gestuel pour le pratiquant et le spectateur. Le télémark est aussi un moyen de comprendre l'évolution du ski, du matériel, de la technique, il s'agit là d'un retour aux sources. Des compétitions ont lieu mais le grand plaisir du virage télémark est dans la poudre….

Jean-Lou BOTTA   

 
Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils de Pro | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Topos | Technique | Boutique Ski de fond

 

Consultez nos autres guides pratiques...

ETE   HIVER
Randonnée Via Ferrata Ski alpin
VTT Voile / Funboard Ski de fond
Alpinisme Rafting Raquettes
Escalade Canoë Kayak Ski de rando
Canyoning Parachutisme Cascades de glace
Nage en eaux vives Parapente  Snowboard
Course d'orientation Pêche  
Spéléologie Randonnée animaux  

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com