Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




 
Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils de Pro | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Topos | Technique | Boutique Ski de fond

 


L'équipement pour pratiquer le ski de fond


S'habiller :
La tenue vestimentaire doit répondre aux exigences de l'activité. Les vêtements doivent permettrent des mouvements amples. La principale équation à résoudre est celle qui combine le froid extérieur (normalement au sport d'hiver il fait froid) et la rapide montée en température du " fondeur ". La meilleure option consiste à choisir des vêtements fins en tissu synthétique type fibre capillaire, polaire et autres produits de ce style. Plusieurs couches de ces vêtements constituent la tenue passe-partout. Ensuite libre à chacun d'ôter ou de mettre les " couches " en fonction de la météo, du terrain, et de la forme du moment. Un coupe-vent imperméable ajouté aux " couches " précédentes assure une isolation suffisante par grand froid et en cas d'intempérie. Un sac de petite capacité (15 litres) permet le rangement des habits ôtés. Des gants fins suffisent à protéger du froid car les mains sont toujours en mouvement. Par ailleurs pour sentir ses bâtons il est important de ne pas skier avec des grosses moufles.

Équipement complémentaire :
Une gourde portée autour de la taille permet de s'hydrater régulièrement, car si l'on transporte du liquide dans le sac son accès difficile rend aléatoire l'hydratation. Les skis : Trois grands types de formes caractérisent les skis :

  • Taille de guêpes, large en spatule et talon, étroit sous le pied ils offrent la meilleure conduite en descente.
  • A bords parallèles, plutôt conçu pour la technique classique, dans les traces.
  • Taille delta, c'est-à-dire plus large en spatule qu'en talon, offre une bonne tenue en général.

À l'intérieur des skis l'on trouve des matériaux très légers et offrant des capacités de souplesse et de résistance importante à la pression. Vu la faible largeur des skis les contraintes imposées sont énormes et les matériaux doivent être très résistant. La structure intérieure est généralement en " sandwich " ou en " caisson " on peut aussi trouver des fabricants qui proposent des skis en structure dit de " nid d'abeille " ce qui permet d'alléger encore le ski. Comme le ski de fond se partage en deux techniques l'on retrouve deux grandes familles de skis, ski d'alternatif pour skier dans les traces ou ski de skating pour skier sur les plans lisses. Quand vous louerez votre matériel, on vous posera systématiquement la question : "Vous skiez comment ?" S'il s'agit de se balader ou de randonner, on vous proposera des skis d'alternatif à écailles. Les skis de patinage, ou skate, sont réservés à un ski de fond sportif, sur piste spécialement damée à cet usage. Skis à écailles, à peaux de phoque, skating, fart L'univers du fond est riche et varié. À chaque glisse son type de matériel, mais aussi ses "trucs".

Système anti-recul :
En terrain plat ou en montée, on applique le poids du corps sur le ski afin de l'écraser, un système anti-recul bloque alors le ski dans la neige, et lorsqu'il relâche la pression, le skieur se trouve propulsé en avant. Le dispositif anti-recul est assuré par les écailles, mais si cette série de reliefs ménagés dans la semelle bloque bien le ski vers l'arrière, elle le ralentit aussi en marche avant. Il n'est pas inutile alors d'appliquer un peu de paraffine (se trouve en bombe) pour améliorer la glisse. Enfin, il ne faut pas oublier que la " limitation de vitesse " a quelque chose de rassurant pour les débutants.

Skis de patinage ou skating :
Le ski de skating se caractérise par sa faible longueur et sa spatule très peu marquée par rapport à celle du ski à écailles. Il est aussi plus étroit. La méthode du patinage (comparable à celle du roller) le dispense de système anti-recul, et l'éventuel fart ne sert qu'à améliorer encore la glisse.

Skis d'alternatif :
D'une longueur supérieure à celle du skieur il comporte deux zones de glisse et une zone qui reçoit le fart de retenue. Le fartage est l'essence même du ski de fond. Sa pratique nécessite une appropriation de l'ensemble des éléments qui constituent le ski de fond :

  • connaissance de la neige,
  • du terrain,
  • de la météo,
  • adaptation de la technique du skieur….

Autant d'éléments qui permettront au " fondeur " de construire son outil.

Le fartage de glisse :
Pour apprécier les séances de skis il faut qu'il glisse (les skis), pour cela il faut préparer les semelles. Les parties de la semelle destinée à la glisse (spatule et talon en alternatif et totalité de la semelle en skate) devront être recouvertes de paraffine. La paraffine se passe à chaud sous les skis, l'excédent est raclé à l'aide d'un racloir métal ou plastique (prudence avec le métal). Cette opération sera réalisée régulièrement, elle est un gage d'entretien de la semelle et de glisse garantie. En fin de saison il faudra paraffiner à nouveau les skis avant de les stocker, en revanche ne pas racler, ainsi la paraffine protégera la semelle pendant la longue période de rangement.

Le fartage de retenue :
Utilisée en alternatif le fart de retenue est appliqué sous la partie centrale du ski, là où s'exerce la pression lors de la prise d'appui. Selon la qualité de la neige, poudreuse ou transformée, selon sa température mais aussi en fonction de la technique du skieur et du terrain sur lequel il doit évoluer il faudra appliquer le fart le plus adapté. La gamme de fart est très étendue mais on peut débuter avec trois tubes (neige transformée) et trois poussettes (neige fraîche).

Les bâtons :
La gamme de bâtons est fonction des matériaux utilisés pour leur construction :

  • en aluminium ils seront solides, lourds et peu cher, idéal pour la randonnée,
  • en fibre de verre ils seront plus légers, fragiles ils devront être utilisés uniquement sur pistes,
  • en fibre de carbone et autres matériaux très légers ils seront résistant, rigides et d'un prix pouvant atteindre des sommets, à n'utiliser que sur piste….

Pour l'alternatif la bonne longueur pour les bâtons correspond à la taille du skieur - 37,5 cm. Pour le skating attention de ne pas prendre trop long car ils constitueraient plus une gêne qu'autre chose, la bonne hauteur sera celle du menton ou la taille du skieur - 27,5 cm (source Excel).

Jean-Lou BOTTA   

 
Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils de Pro | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Topos | Technique | Boutique Ski de fond

 

Consultez nos autres guides pratiques...

ETE   HIVER
Randonnée Via Ferrata Ski alpin
VTT Voile / Funboard Ski de fond
Alpinisme Rafting Raquettes
Escalade Canoë Kayak Ski de rando
Canyoning Parachutisme Cascades de glace
Nage en eaux vives Parapente  Snowboard
Course d'orientation Pêche  
Spéléologie Randonnée animaux  

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com