Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




 
Présentation | Histoire | Règlementation | Enfants | S'équiper | Portrait | Technique | Boutique VTT | Topos

 


S'équiper


A
fin de profiter au mieux de votre randonnée en VTT, voici quelques conseils qui pourront vous aider à mieux vous préparer, vous et votre vélo.

La première des choses est de partir sur un itinéraire du niveau du plus faible du groupe. Bien regarder le kilométrage, le dénivelé, la nature du terrain (goudron, chemin carrossable, sentier) la difficulté (pente raide, terrain roulant, caillouteux...). Bien repérer les points de ravitaillements ou de contact en cas d'accident ou de défaillance technique ou physique. Partir avec un équipement adéquat et un matériel en bon état.

 

Comment s'habiller :
Long ou court, en fonction de la période de l'année. L'élément de base reste le cuissard ou le short ou encore le pantalon avec une peau de chamois afin de prévenir des échauffements. Les chaussures de VTT sont idéales. Achetez-les à semelles rigides afin que le pied ne s'écrase pas sur la pédale et transmette bien toute l'énergie de vos mollets !
Si vous n'avez pas de chaussures spécifiques, choisissez une bonne paire de baskets "Outdoor" avec une bonne semelle crantée, pour éviter que les pieds dérapent sur les pédales et pour franchir un obstacle en marchant (ruisseau, tronc, cailloux...). Attention aux lacets trop longs qui pourront se prendre dans le pédalier...
Pour le haut du corps un tee-shirt ou un maillot de vélo ou encore un vêtement à manches courtes en tissu absorbant.


Sur cette première couche vous pourrez ajouter un sweat-shirt à manches longues ou une polaire légère. En couche finale et en cas de conditions plus rudes ajoutez un bon coupe vent type cagoule descendant bien bas sur les reins et surtout en tissu respirant. Attention, en VTT, la condensation peut être très intense dans des conditions humides.

Pour les mains utilisez des gants de vélo avec un bon renfort dans la paume pour absorber les chocs sur le cintre ou en cas de chute, pour "amortir".

Sur la tête : un casque, c'est essentiel et indispensable. Choisissez-le bien aéré et adapté à votre tête. Bien régler les sangles, c'est parfois difficile à faire mais il vaut mieux perdre 5 minutes à bien ajuster son casque que de l'avoir pendant toute la randonnée qui tombe sur les yeux ou bien qui tombe en arrière sur la nuque n'offrant ainsi plus aucune protection.
Une visière sur le casque peut également être utile et protéger en cas d'obstacles.
Une bonne paire de lunettes de soleil : attention vous êtes dans les Hautes Alpes, la luminosité est violente, bonne protection également contre les projections de toute sorte (eau, boue) mais également contre les insectes.
N'oubliez pas non plus la crème solaire...

Vous voici équipé, pensez maintenant à emporter un minimum d'affaires en cas de besoin.
Le sac (2 sortes de modèle) :

  Le traditionnel sac à dos. Les fabriquants proposent maintenant des modèles spéciaux pour le VTT, bien ajustés et qui ne ballottent pas dans les descentes avec un système pour accrocher le sac en cas de forte chaleur dans les montées. Choisissez un volume de 20 à 30 litres, afin d'avoir suffisamment de place pour une sortie à la journée et pouvoir mettre le pique nique.
Il existe également un autre système se rapprochant de la classique banane que l'on accroche autour du ventre de volume plus conséquent. Il se fixe par une ceinture au-dessus des hanches et permet de bien libérer le dos et d'éviter de trop transpirer.

Le ravitaillement : même dans des sorties de courte durée, prévoyez de quoi boire et manger.

Boire en VTT est plus important que de manger. Repérez à l'avance les points d'eau et de ravitaillement le long du parcours et emportez en conséquence le volume de boisson nécessaire. Attention : 2% de perte en eau équivaut à 20 % de perte d'énergie ! Pour boire, il existe 2 systèmes :

  La gourde traditionnelle (0,5 litres minimums) que l'on pourra laisser sur le vélo ou mettre dans le sac.
Le "Camelbak" , poche d'eau qui se porte sur le dos et qui permet de s'hydrater en roulant au moyen d'un tuyau. Ce système offre l'avantage de pouvoir s'hydrater en permanence et permet de transporter un plus grand volume d'eau. Mais attention aux fuites dans le sac et à l'entretien minutieux et rigoureux.

Manger : la position sur le vélo ne facilitant pas la digestion et l'assimilation, mieux vaut privilégier des aliments qui se digèrent facilement. Mangez peu et régulièrement, barres de céréales et aliments énergétiques spécifiques à l'effort.

Le matériel de sécurité : le VTT est un sport qui présente certains risques inhérents à la pratique ou au milieu dans lequel on se déplace. Il convient donc d'emporter un minimum pour secourir ou prévenir les secours. Même si vous connaissez bien le parcours, prévoyez toujours une carte ou un topo-guide du secteur afin de pouvoir prévenir les secours précisément, une radio en liaison avec un tiers ou les secours, un téléphone portable si la zone parcourue est couverte par le réseau. Le numéro international des secours est le : 112 .

La trousse de secours : en VTT, la plupart des accidents restent bénins mais comportent surtout des écorchures, égratignures... qui peuvent saigner abondamment. Votre trousse de secours contiendra donc : gaze, gants, désinfectant, stéritrip, sparadrap, hypafix, bandes, filet de contention.

Trousse de réparation du vélo : malgré toutes les bonnes protections que vous pourrez prendre en vous déplaçant, il est peu probable qu'il ne vous arrive rien : crevaison, chaîne cassée... Il faudra donc prévoir un minimum de matériel de réparation et savoir s'en servir afin de pouvoir poursuivre votre randonnée.
Nous vous conseillons donc d'emporter avec vous un minimum :

  Une pompe avec le bon raccord "Presta" pour les petites valves et "Schrader" pour les grosses valves.
2 démontes pneus.
Une ou deux chambres à air aux bonnes dimensions des roues 20" pour les vélos enfants, 24" pour les vélos juniors et 26" pour les vélos adultes. Au niveau de la valve, prenez plutôt des petites valves adaptables sur tous les vélos.
Une boite de Rustine avec dissolution et râpe.
Un outil multifonctions comprend des clés allen de 3-4-5-6, tournevis plat et cruciforme.
Des clés plates de 8-9-10,
Une pince multiprise.
Un ou deux maillons rapides de chaîne.
Du chatterton.
Une paire de patins de frein à tige ou à vis suivant le modèle sur les VTT.
Une clé à rayons.
Quelques colliers Rilsan.

Voilà, tout est prêt ? Alors bonne randonnée...

Xavier BUFFET   

 
Présentation | Histoire | Règlementation | Enfants | S'équiper | Portrait | Technique | Boutique VTT | Topos

 

Consultez nos autres guides pratiques...

ETE   HIVER
Randonnée Via Ferrata Ski alpin
VTT Voile / Funboard Ski de fond
Alpinisme Rafting Raquettes
Escalade Canoë Kayak Ski de rando
Canyoning Parachutisme Cascades de glace
Nage en eaux vives Parapente  Snowboard
Course d'orientation Pêche  
Spéléologie Randonnée animaux  

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com