Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




 
Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils de Pro | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Technique | Boutique Cascades de glace

 


Techniques cascades de glace


Une des caractéristiques de la cascade de glace est qu'elle comporte toujours des passages verticaux et ce, quel que soit son niveau de difficulté.
Aussi courts qu'ils soient, ces passages verticaux doivent être abordés avec la technique appropriée.
Le terme : "vertical" ici employé, signifie que le corps est vertical et non pas la paroi; c'est donc à partir de 80°/85° environ, que le corps du grimpeur se trouve à peu près vertical et qu'il doit se suspendre sur ses piolets.



1°/ - L'ancrage du piolet.
Un ancrage de piolet doit s'effectuer avec le bras quasi-tendu. Si le bras est en extension complète il sera difficile de sortir le piolet pour améliorer l'ancrage, si le bras est trop fléchi le coup de fouet ne sera pas efficace. Il est préférable de chercher à ancrer dans les creux de glace ou entre deux colonnettes plutôt que sur les bosses où la glace a tendance à éclater. Le bon moyen d'obtenir un ancrage correct est de prendre son temps après avoir désancré son " engin ". Il m'arrive souvent de viser l'endroit de l'impact en pointant ma lame contre la glace. Cela me permet d 'être plus concentré sur le geste et donc plus efficace.
Si de petits trous sont visibles entre deux stalactites, on peut crocheter la lame à l'intérieur prenant soin d'y introduire la plus grande partie possible.
Lorsque l'ancrage est effectué, relâcher la pression sur le manche et utiliser principalement la dragonne pour se tracter.

2°/ - La position de brochage.
La pose d'une broche de protection dans une longueur de glace est toujours un moment délicat. L'amorçage de celle-ci dépend de la qualité des dents du trépan. Il convient donc de les affûter correctement et régulièrement
Avant de saisir la broche, rechercher la position du moindre effort, naturellement équilibré. Le bras tenant le piolet doit être tendu, les épaules en arrière, le bassin contre la glace et stabilisé (position de base).
La broche est vissée avec la main libre devant le buste entre la poitrine et la ceinture, sur une partie lisse et compacte perpendiculairement à la surface.

3°/ - Les gestes de base
Ne pas fragiliser la glace au niveau des ancrages étant une préoccupation majeure, chercher au maximum à planter ses piolets l'un au dessus de l'autre (40cm environ) et légèrement décalés.
Depuis le sol, effectuer les deux premiers ancrages de piolet, monter les pieds de manière à amener le visage à hauteur de la tête du piolet du haut puis rechercher une position stable et équilibrée (position de base) avant d'effectuer l'ancrage suivant.
Cette technique requiert beaucoup d'amplitude de mouvement.
Le progrès, passant par plus de disponibilité et de mobilité du bas du corps, se mesurera par une gestuelle économique et un nombre d'ancrages minimum.

La position de base doit toujours respecter le principe des appuis en triangle (position de base).
Les pieds doivent être montés de manière à placer le centre de gravité à l'aplomb des appuis afin de trouver le meilleur équilibre et la position du moindre effort. Ne jamais désancrer un piolet sans avoir trouvé cette position d'équilibre maximal.


 

Christophe Moulin   

 
Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils de Pro | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Technique | Boutique Cascades de glace

 

Consultez nos autres guides pratiques...

ETE   HIVER
Randonnée Via Ferrata Ski alpin
VTT Voile / Funboard Ski de fond
Alpinisme Rafting Raquettes
Escalade Canoë Kayak Ski de rando
Canyoning Parachutisme Cascades de glace
Nage en eaux vives Parapente  Snowboard
Course d'orientation Pêche  
Spéléologie Randonnée animaux  

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com