Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




 
Prestataires | Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils Secours | Refuges | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Boutique Alpinisme | Topos

 


Un brin d'histoire...


Jusqu'en 1828, seuls les cols périphériques et intérieurs du massif sont visités pour les échanges entre vallées. Parmi ceux-là, le col du Clôt des Cavales qui rallie les vallées de la Romanche et du Vénéon, les cols de la Temple, du Sélé ou encore des Écrins pour passer de la Vallouise à la vallée du Vénéon. Bien que partout dans les Alpes les grands sommets soient en passe d'être conquis (nous sommes dans l'âge d'or de l'alpinisme), le Dauphiné reste vierge de toute visite.

Mais en cette année 1828, le capitaine Durand atteindra le sommet du Pelvoux dans le cadre d'une mission de relevé topographique pour les cartes d'état-major. Ce n'est que 46 ans plus tard, en 1864, que le célèbre Edouard Whymper (vainqueur du Cervin l'année suivante) foule le point culminant du massif, la Barre des Écrins 4102 mètres. Puis tout s'accélère. L'équipe Brevoort (miss), Coolidge, Almer s'octroie en 1870 le Pic Central de la Meije (ou Doigt de Dieu) et l'Ailefroide Occidentale, un grand sommet du massif.

En 1873, la Grande Ruine, le Râteau et la Calotte des Agneaux sont à leur tour gravis par cette fameuse équipe. Mais c'est en 1877 que le massif des Écrins rentre dans l'histoire, grâce à Emmanuel Boileau de Castelnau, Pierre Gaspard et son fils qui les premiers atteignent le sommet du Grand Pic de la Meije. Alors considéré comme un Mont Inaccessible, ce sommet repoussa plus de 25 tentatives des meilleurs alpinistes du moment. Cette-année là, beaucoup d'autres sommets allaient tomber (Olan, Sirac, Pic Sans Nom, Pic Coolidge). Dès lors, le massif connaît une fréquentation qui ne cesse d'augmenter et les années futures verront grâce au Club Alpin Français, l'édification de refuges et de chemins d'accès. Les grands sommets vaincus, les alpinistes se tournent vers les grandes parois. En 1882, c'est la face sud-est des Écrins qui est gravie, une des plus hautes du massif ; les couloirs de glace ne sont pas délaissés avec en 1893 le couloir Nord du Coup de Sabre, puis en 1898 le couloir Gravelotte, ce qui constitue pour l'époque de véritables performances. Les belles réalisations, tel que le Mayer-Dibona en face Nord-Ouest du Dôme de Neige des Écrins, vont se poursuivre jusqu'à la première guerre mondiale.

L'entre-deux-guerres est marqué par l'ascension de presque toutes les faces Nord du massif : C'est l'époque des Devies, Gervasutti, Fourastier, Vernet, Madier et bien d'autres qui vont participer à la découverte de ce massif. Parmi les réalisations majeures de cette époque, on peut citer la face Nord-Ouest de l'Ailefroide Occidentale, une voie directe en face sud-est de la Barre des Écrins ou encore la face Nord du Râteau, aujourd'hui encore rarement reprise. Vient ensuite en toute logique, et ceci dès la fin de la seconde guerre mondiale, l'ouverture de lignes de plus en plus directes dans l'énorme réservoir de possibilités qu'offre le massif ; c'est aussi l'avènement des hivernales où les techniques d'ascensions sont parfois himalayennes. Aujourd'hui encore de nombreux itinéraires restent à découvrir dans ce magnifique labyrinthe et s'y perdre est un jeu d'enfant.

 

Arnaud GUILLAUME   

 
Prestataires | Présentation | Histoire | Règlementation | Conseils Secours | Refuges | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Boutique Alpinisme | Topos

 

Consultez nos autres guides pratiques...

ETE   HIVER
Randonnée Via Ferrata Ski alpin
VTT Voile / Funboard Ski de fond
Alpinisme Rafting Raquettes
Escalade Canoë Kayak Ski de rando
Canyoning Parachutisme Cascades de glace
Nage en eaux vives Parapente  Snowboard
Course d'orientation Pêche  
Spéléologie Randonnée animaux  

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com