Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




 
Présentation | Règlementation | Refuges | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Technique | Topos

 


Techniques de Pêche


Pêche au toc: l'épreuve reine en torrent

• poissons recherchés: truite et autres salmonidés.
• matériel utilisé: canne longue (4-5m) à anneaux ou à fil intérieur; petit moulinet; fil d'environ 20/100èmes pour le corps de ligne, 16/100èmes pour le bas de ligne; hameçon de taille différente selon l'appât; plombée constituée d'une successsion de plombs rond pincés sur le fil. Indicateur de touche (brin de laine ou micro bouchon type ''rigoletto''.
• appâts: teigne, ver de terre, porte-bois (trichoptères à fourreau), ''petite bête'' (éphémère), ''mille pattes'' (trichoptères libres) et autres appâts naturels, voire des nymphes artificielles.
• technique de pêche: le jeu consiste à présenter un appât au poisson de la façon la plus naturelle possible en pêchant tous les postes susceptibles d'abriter truite ou autre salmonidé (omble de fontaine sur le torrent de Réallon par exemple). On utilise les veines d'eau et tous les petits courants pour amener l'appât à destination, on peut également le poser directement sur un poste supposé. La touche se manifeste par l'arrêt de l'indicateur ou une tirée plus franche, mais cette pêche doit son nom aux petits chocs (tocs) ressentis dans la main tenant le fil ou dans la canne quand le poisson se saisi de l'appât.


P
êche à la mouche

• poissons recherchés: truite et autres salmonidés (omble de fontaine sur le Réallon) mais aussi certains poissons blancs (chevesne, ablette) voire de plus en plus à certains endroits le brochet (pas à Serre-Ponçon, éventuellemnt aux Bouchards malgré la difficulté à lancer).
• matériel: canne de 7 à 10 pieds de long en moyenne (mesure anglaise) soit 2,10 à 3 m. Moulinet dont le rôle est passif, il ne fait en général que stocker le fil appelé soie (soie naturelle à l'origine, synthétique dans la plupart des



cas aujourd'hui). Au bout de la soie est fixé un bas de ligne plus ou moins long selon la méthode utilisée et surtout selon l'endroit pêché (2,050 à 5 m).
• appâts
: on devrait plutôt appeler leurres ces ''mouches'' artificielles faites de plumes, poils et matériaux divers. Leur poids étant très réduit, elles sont propulsées grâce au poids de la soie qui va les entraîner vers le poste supposé ou repéré d'un poisson. Ces mouches pêchent sur ou sous l'eau selon les modèles et s'appellent: mouche sèche, mouche noyée, nymphe ou streamer.
• technique: la ligne est ''fouettée'' à l'aide de la canne, plus ou moins loin en fonction du poste à atteindre, la mouche posée pour tenter le poisson convoité. La touche se voit directement (gobage de surface ou déplacement sous l'eau quand on voit le poisson venir se saisir d'une nymphe), on peut aussi déceler une tirée sur le bas de ligne ou la soie (nymphe ou streamer) ou encore sentir la touche dans la canne (nymphe ''au fil'').

Pêche au lancer

• poissons recherchés: truite, brochet, perche, tous les carnassiers en général.
matériel: selon le poisson recherché les sites pêchés et les leurres employés, la canne sera plus ou moins longue et puissante (de 1,60 à 3 m en moyenne), équipée d'un moulinet à tambour fixe, lui même rempli de fil de 12 (ultra léger) à 30-35/100èmes (mi-lourd). Le lancer ultra léger et léger (le plus courant) étant essentiellement réservés pour les poissons de taille petite ou moyenne (truite et perche), le mi-lourd premettant d'attaquer le brochet et les grosses truites en lac.
leurres: cuiller tournante, cuiller ondulante, poisson nageur, leurre souple, poisson mort manié.
technique: le leurre est lancé vers un poste supposé puis ramené plus ou moins vite et plus ou moins profond, il doit être animé par une récupération adéquate (saccadée, retiligne etc..). La touche est ressentie directement dans la canne, le poisson se saisissant la plupart du temps du leurre de façon assez marquée, parfois violente.

Pêche au vif

poissons recherchés: brochet, perche, tous les carnassiers en général, plus éventuellement la truite.
matériel: canne à anneaux longue pour la pêche du bord, courte pour la pêche en bateau. Moulinet à tambour fixe garni de fil de 20 à 40/100èmes suivant le poisson pêché. Ligne équipée d'un bouchon en règle générale, mais certains montages peuvent s'en passer (pêche à la plombée).
appâts: poissons vivants accrochés à l'hameçon. - technique de pêche: une fois le poisson fixé à l'hameçon, le montage est envoyé plus ou moins loin, le poisson-appât doit se situer à diverses profondeurs selon les cas, la touche étant décelée par la plongée du bouchon ou une tirée sur le fil à la sortie du moulinet.

 

Pêche au coup

poissons recherchés: poissons blancs (gardon, goujon, brème, tanche, ablette, chevesne etc...). Recherche spécifique de la carpe.
matériel: suivant la technique de pêche au coup, on peut employer une canne sans anneau (pêche au coup classique), ou une canne à anneaux avec un moulinet (pêche à l'anglaise).


Le fil est relativement fin, de 8 à 14/100èmes en général. La ligne est équipée d'un bouchon permettant de déceler la touche. Pour la pêche spécifique de la carpe selon la méthode anglaise, la canne est puissante, le moulinet garni de fil fort (jusqu'à 50/100èmes), les cannes sont installées en batterie de 3 ou 4 et munies d'indicateurs de touche sonores, pas de bouchon (pêche à la plombée).
appâts: naturels (asticot, ver de vase, graine de chenevis, blé, pâtes etc...) en majorité. La pêche au coup nécessite de pratiquer un amorçage afin de faire venir et de retenir les poissons sur ''un coup'', cet amorçage étant réalisé par la projection de boules d'amorce faite de farines diverses et autres ingrédients plus ou moins sofistiqués. Pour la carpe à l'anglaise, les appâts utilisés actuellement sont appelés bouillettes (petites boules d'appât d'environ 2 cm de diamètre), elles servent également pour l'amorçage.
technique: une fois l'amorçage réalisé, la ligne est mise en place pour pêcher de la surface au fond selon les cas. La pêche au coup classique permet de pêcher près du bord, la pêche au moulinet (pêche à l'anglaise) beaucoup plus loin, jusqu'à une quarantaine de mètres et de rechercher des poissons plus gros. La pêche de la carpe à l'anglaise permet d'aller chercher ce poisson jusqu'à une centaine de mètre de distance !

Pêche à la traine

poissons recherchés: truite, brochet et perche éventuellement.
matériel: cannes à moulinet, tangon (sorte de canne courte et très raide) et treuil (gros moulinet, pas de canne) selon la profondeur de pêche désirée. Le fil est fort pour supporter la traction imprimée par le bateau sur des leurres volumineux, des touches souvent marquées et la lutte avec de gros poissons. La pêche à la traine ne peut se pratiquer qu'en bateau et dans certains lacs dont Serre-Ponçon.
leurres: cuiller tournante ou ondulante, poissons nageurs essentiellement.
technique: les leurres sont mis à l'eau à diverses profondeur (canne à moulinet pour la surface, tangon un peu plus profond et treuil très profond), ils sont montés sur des ''potences'', le poids très lourd (jusqu'à plusieurs kilos) étant fixé en bout de ligne. Le bateau avance en tirant les lignes équipées de plusieurs leurres, les touches étant décelées par une tirée ou par le tintement

Eric KLAMM   

 
Présentation | Règlementation | Refuges | Enfants | Se préparer | S'équiper | S'informer | Jargon | Portrait | Technique | Topos

 

Consultez nos autres guides pratiques...

ETE   HIVER
Randonnée Via Ferrata Ski alpin
VTT Voile / Funboard Ski de fond
Alpinisme Rafting Raquettes
Escalade Canoë Kayak Ski de rando
Canyoning Parachutisme Cascades de glace
Nage en eaux vives Parapente  Snowboard
Course d'orientation Pêche  
Spéléologie Randonnée animaux  

 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com