Eglise Saint-Sébastien de Plampinet - Névache :: Alpes Guide - Les Hautes-Alpes
 
Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




   
   
  Eglise Saint-Sébastien de Plampinet
Commune de Névache

En partenariat avec : CAUE des Hautes-Alpes


3 photos  
 

 Qui n'a pas été attiré un jour, lors de son passage à travers le val de Clarée, par le clocher élancé, coiffé d'un dôme d'ardoises en écaille à quatre faces, de l'église Saint-Sébastien de Plampinet, construit en 1602 puis remanié en 1749 et abritant des cloches fondues par les Vallier, fondeurs de cloches, installés sur les lieux.

Dominant les maisons traditionnelles de ce hameau de la commune de Névache, le bâtiment lui-même fut édifié à partir de 1510 et consacré en 1532 (sous le vocable de ND des Sept Douleurs) par le vicaire général de l'Archevêque d'Embrun. Du point de vue de l'architecture, il est composé d'une nef de trois travées et un choeur, voûté en berceau. Comme pour son homologue voisin de Notre-Dame des Grâces, l'aspect le plus remarquable de ce bâtiment, réside dans une impressionnante série de peintures murales, évoquant en plusieurs tableaux, l'Annonciation, la passion, la mort et la résurrection du Christ, le Christ au jardin des oliviers, le Christ devant Pilate la mort de Judas etc.. Un ensemble probablement peint par un artiste venu d'Italie du Nord, restauré par Hippolyte Laurençon (1754-1827), auteur de tableaux et fresques dans le Briançonnais mais aussi de cadrans solaires (dont celui de 1823 peint à droite du portail d'entrée). Un artiste natif du village qui a également peint en faux-marbre, une partie de la voûte du choeur. A l'intérieur, on peut admirer aussi un mobilier rustique de qualité dont un retable du XVIIIe siècle (malheureusement privé de ses statuettes, volées en 1976), une chaire (peut-être repeinte par Laurençon), des fonts baptismaux polychromes du XVIIe siècle (d'un style original) etc.. Le portail du XVIIIe siècle de l'église Saint-Sébastien donne sur un espace clôt, occupé jadis par le cimetière, avec en son centre, un calvaire de marbre rose dont le socle est daté de 1745.

 Ouverte à la demande. Se renseigner surplace ou auprès de la mairie de Névache.
 

 

 


 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com