Le Couvent des Cordeliers - Embrun :: Alpes Guide - Les Hautes-Alpes
 
Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




   
   
  Le Couvent des Cordeliers
Commune de Embrun

En partenariat avec : CAUE des Hautes-Alpes


2 photos  
 

 Ce couvent situé sur la place Général-Dosse fut reconstruit au XVe siècle, de 1413 à 1473 par les Moines Franciscains, après qu'il ait été incendié par des pillards en 1368. Composé d'un choeur et de 4 chapelles latérales décorées de fresques d'influence piémontaise, le couvent des Cordeliers sera de nouveau incendié à la fin du XIXe siècle.

En 1907, la municipalité décidera d'entreprendre de le démolir en partie. Après avoir abrité des écuries, le matériel des pompiers, le syndicat d'initiative s'y installera durant les années 60. Passage obligé de tout visiteur désireux de découvrir la cité des Archevêques (il abrite en effet les locaux de l'Office du Tourisme), les chapelles latérales des Cordeliers sont les vestiges d'un ancien couvent, reconstruit de 1413 à 1473 par les moines de l'ordre des Franciscains après avoir été incendié par des pillards en 1368. Cet ensemble religieux comprenait à l'origine un cloître, une église (qui transformée en halle aux grains, fut rasée en 1907 pour la création de la place Dosse) et divers bâtiments monastiques (une salle capitulaire et un réfectoire, occupés aujourd'hui par des commerces). Seules subsistent quatre chapelles latérales voûtées sur croisées d'ogives de l'église détruite au XIXe siècle, avec leurs peintures murales du XVIe siècle, remarquables de fraîcheur. Deux sont accessibles au public : la chapelle centrale (hall d'entrée de l'office du tourisme) avec des peintures relatant les miracles de Saint-Antoine de Padoue et celle de gauche consacrée à la Résurrection, à la légende de Sainte-Catherine d'Alexandrie, à la messe de Saint-Grégoire ou à la légende Sainte-Geneviève. L'entrée du bâtiment est formée par l'ancienne porte de la nef, jadis implantée dans l'axe de l'édifice. Détail d'une peinture murale du XVIème siècle (calvaire)

 Bâtiment ouvert aux heures de fonctionnement de l'Office du Tourisme d'Embrun.
 

 

 


 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com