Le Château de Lesdiguières - Glaizil (le) :: Alpes Guide - Les Hautes-Alpes
 
Sports et loisirs Nature | Topos | Destinations | Thèmes | Hébergements et séjours
Stations de ski | Annuaire | Plein les yeux | Agenda 05 | Webcams | Comment venir | Boutique

  




   
   
  Le Château de Lesdiguières
Commune de Glaizil (le)

En partenariat avec : CAUE des Hautes-Alpes


4 photos  
 

 Le château fut à partir d u XVIe siècle le lieu de "repos" du chef protestant Lesdiguières durant les guerres de religion, puis de Lesdiguières, Maréchal et dernier Connétable de France en 1622.

Ce château a été bâti sur l'emplacement d'une modeste maison-forte appartenant à ses ancêtres, notaires de père en fils à Saint-Bonnet. Regardant celui de Saint-Firmin, il possédait des bâtiments contenus dans une enceinte rectangulaire. Sur l'un des côtés, il y avait une longue terrasse, avec des portes monumentales à chaque extrémité, accostées de tours (terrasse empruntée aujourd'hui par une route). Elle longeait un vivier et un verger dans lequel on accédait par un perron à rampe droite. Face à ce perron, s'ouvrait la porte principale du château, avec à sa gauche, de vastes écuries et à droite, un fossé entourant trois côtés et demi de l'enceinte. La porte principale s'ouvrait sur une cour au sein de laquelle s'élevait une chapelle funéraire construite pour renfermer le mausolée de Lesdiguières et de sa famille (en marbre blanc, sculpté du vivant du connétable, il fut sauvé par son transfert à Gap où on peut toujours le contempler au musée départemental). A gauche de la cour, étaient les logements des domestiques et les communs, et au fond, le logement des maîtres avec non loin de là, une tour abritant une horloge. Malheureusement, de cet imposant patrimoine historique, il ne reste plus rien, si ce n'est des pans de murs, les souvenirs et les tours éventrées qui tentent de s'élever vers les cieux. Pillé puis incendié par les armées du Duc de Savoie en 1692, puis racheté par adjudication en 1897 au Marquis de Béranger (descendant de la première épouse du Connétable) par Frédéric Grand (un éleveur breton), il est aujourd'hui la propriété de M.Maurice Bonniot. Bon nombre de pierres ont été utilisées par la suite dans la construction de maisons de la commune. Dans un dénombrement en date du 3 Novembre 1600, le Duc déclarait que son château avait 6 tours, une chapelle, une terrasse, un pont-levis, une basse-cour pour la ménagerie, de vastes écuries, deux pigeonniers, des fontaines d'eau vive, un étang poissonneux, un jardin, un verger, un jeu de mail et à l'intérieur de grandes dépendances avec d'autres écuries.

 
 

 

 


 
   
Copyright 2001-2013 - Alpesguide - Tél : 04 92 43 27 27 - info@alpes-guide.com